Samedi 17 décembre, en soirée, une cinquantaine de personnes ont ré-ouvert l’ancienne halte de jour (68 rue du Canal). Locaux fermés et laissés vide par la ville de Tours. Cette réquisition n’est que retour de justice pour tous ceux et toutes celles jeté(e)s à la rue.

le 68 est ouvert sans discontinuité

Venez au 68 avec : un plombier, un électricien, un ramoneur, un serrurier, des canapés, des matelas, des croissants, du café, de quoi manger. de la musique, un poste radio cd, des rallonges, des prises multiples, des lampes, des ampoules, des tables, des chaises, des assiettes, des couverts, des verres, un lave vaisselle, une machine à laver, une serpillières, un aspirateur, de la moquettes, des meubles, des lits, des livres, des films, une pharmacie, des papiers, des crayons, de la peinture, des pinceaux, des toiles, des draps, des couvertures, des oreillers, des duvets, une gazinière, une bouilloire, une cafetière, du sel, du beurre, de l’huile, du poivre, du vinaigre, du piment, plaques électriques, des clous, des radiateurs électriques,  ….

Lettres au 68 : Envoyez-vous – nous – une lettre au 68, rue du Canal – 3700 Tours

le 68 remercie tous ceux et toutes celles qui ont œuvré, samedi 17 décembre à creuser le le canal 68

Publicités