Jeudi 22 décembre au matin, le 68rueducanal a été vidé par la police. Déjà les ouvriers murent les accès. L’expérimentation aura durée 5 jours. Qu’importe, d’autres canaux nous mèneront vers de nouvelles adresses. Le 68 remercie tous ceux et toutes celles qui ont soutenu cette action. Au foyer ADOMA de Joué-les-tours les résidents se constituent en collectif de lutte et le mouvement est prêt à y apporter sa solidarité. La solidarité aussi à l’hôtel liberté où la préfecture vient d’ouvrir un nouveau front.

Nous appelons une nouvelle fois toutes celles et tous ceux qui refusent cette machine à expulser et à précariser, à rejoindre le mouvement, à inventer des solidarités, à défaire le discours idéologique.

Publicités